Après une mauvaise expérience au travail; un burn out et une fatigue chronique m’ont fichu par terre et avec cela, mon estime de moi. 

Je n’ai jamais aimé me faire remarquer cependant j’avais confiance en moi. Je suivais mon style (souvent complètement à contre courant) malgré les moqueries, même en étant seule contre la majorité, j’assumais ces choix qui fessait partie de « moi »:

  • Ma foi, on m’appelais « Jésus » au collègue,
  • Mon style: haut en couleurs et jupes,
  • Mes idées, Je n’étais pas dans la confrontation ou la rébéllion mais je n’aurai changé pour personne car cela fessait partie de moi: mon identité, qui je suis, mon moyen d’expression.

Seulement voilà à force de critiques, celle de chrétiens étant toujours plus blessantes, j’ai voulu rentrer dans le moule. Comme je vous l’ai dit je n’ai pas une personnalité qui aime me faire remarquer que ce soit dans une foule où je perds facilement confiance en moi car je n’ai pas envie de déranger. Mais au travers de ces critiques on me fessait sentir que c’est ce que je souhaitais (= Me faire remarquer) ce qui me mettait très mal a l’aise, puisque cela n’était bien sûr pas mon intentions, je cherchais juste à être moi- même en faite.

Je me suis donc rangé dans la boite, je n’avais plus l’énergie et l’étincelle de me battre « pour moi ». Me ranger dans la masse pour plaire à tout le monde, ne pas faire de vagues… Pendant ces moments je me suis senti plus enfermé que jamais, l’impression d’être en cage et ne pas pouvoir m’exprimer et surtout j’ai perdu l’envie de quoique ce soit. A quoi ça sert lorsque vous n’êtes qu’une pâle copie de vous même?

Bon J’exagère peut être un peu, mais je sui entré dans un cercle vicieux: Jeans-t shirt tout les jours pour ne surtout pas se faire remarquer et à quoi bon se coiffer et se maquiller, pourquoi donc manger bien et faire du sport? Je cherchais à devenir invisible. 

Si j’ai décidé de vous partager ça, c’est dans le but d’encourager les personnes qui on pu vivre des expériences similaires. Il y a tous types de personnes et de conseils à donner, certains on peut-être besoin de conseils opposés… Cependant j’ai remarqué beaucoup de chrétien(-nes) (en général un peu naïve, gentilles et avec l’envie de bien faire), se faire « avoir » par ces remarques, ces réflexions, les idées d’autrui… et cela spécialement dans le milieu de nos églises. Si il est important de se remettre en question, au regarde de la parole, de vivre une vie de sanctification (ressembler plus à Jésus), les opinions des autres est souvent emprunt de leur culture, leurs expériences, et  ce qui est bon pour eux ne l’est peut être pas pour vous et vice versa… Tout comme un ancien alcoolique devra éviter l’alcool, pour une autre personne boire occasionnellement n’est pas un problème…

Ne changez pas qui vous êtes juste pour faire plaisir aux autres ou pire pour ne « pas déranger » !!! Premièrement un scoop: vous ne pourrez jamais plaire à tout le monde, deuxièmement Dieu vous a créé tel que VOUS ÊTES! Avec votre physique, vos talents, vos goûts… Ne cherchez pas à être une autre personne qui ne vous correspondra jamais plus que votre « moi ».

« Mais le fruit de l’Esprit, c’est l’amour, la joie, la paix, la patience, la bonté, la bienveillance, la foi, la douceur, la maîtrise de soi. Contre de telles attitudes, il n’y a pas de loi. » Galates 5:22-23

Dieu aime la diversité, il nous a crée tous différents. Lors de sa vie sur terre, Jésus était joyeux. Notre vie doit refléter la gloire de Dieu, soyons joyeux, vivons en nous exprimant librement par nos dons, talents, styles, notre petit univers.

« L’organisateur du repas goûta l’eau changée en vin. (…)  Tel fut, à Cana en Galilée, le premier des signes miraculeux que fit Jésus. Il manifesta sa gloire et ses disciples crurent en lui. » Jean 2: 1-12

« Réjouissez-vous toujours dans le Seigneur! Je le répète: réjouissez-vous! » Philippiens 4:4

Ces paroles d’accusations ne viennent pas de Dieu. Même prononcés par des « chrétiens ». L’accusateur des frères cherche à vous voler votre joie, il cherche à freiner vote élan pour la vie, pour que vous ne puissiez pas accomplir le plan de Dieu pour votre vie.

« Voici le jour que l’Eternel a fait: qu’il soit pour nous un sujet d’allégresse et de joie! » Psaume 118:24

Je vous partage cette expérience en vidéo ci-dessous

Declaration:

  • Je m’accepte pleinement et je sais que je suis digne des meilleures choses dans la vie.
  • Je m’accepte tel que je suis et je m’aime profondément et complètement car Dieu m’a aimé le premier.
  • Mon univers est un endroit paisible, aimant et plein de joie.
  • Je trouve de la joie et du plaisir dans les choses les plus simples de la vie.
  • Que la joie du Saint-Esprit remplisse mon cœur.

Prière:

« Dieu aime celui qui donne avec joie. La meilleure manière de montrer notre gratitude envers Dieu et les gens, c’est d’accepter tout avec joie.
Être heureux avec lui, maintenant, cela veut dire:
Aimer comme il aime, Aider comme il aide, Donner comme il donne, Servir comme il sert, Sauver comme il sauve, Etre avec lui 24 heures par jour, Le toucher avec Son déguisement de misère dans les pauvres et dans ceux qui souffrent.
Un coeur joyeux est le résultat normal d’un coeur brûlant d’amour.
C’est le don de l’Esprit, une participation à la joie de Jésus vivant dans l’âme. Gardons dans nos coeurs la joie de l’amour de Dieu et partageons cette joie de nous aimer les uns les autres, comme Il aime chacun de nous. Que Dieu nous bénisse. Amen ».
Mère Teresa

Merci et à bientôt Andréa 🙂

Crédit photo: Sophie Ingrand

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *