Quelques Notions de Minimalisme

La définition du Minimalisme serai:

Minimaliste, (Ce, celui, celle) qui se contente d’un minimum d’avantages, de choses.

« Vivre avec le moins possible » un mouvement en opposition avec notre société de consommation actuelle. Cela vient souvent après la prise de consience d’une vie trop encombrée. Un désencombrement physique (tri de ses biens matériels) et aussi psychologique  devient alors un mode de vie. N’acheter que lorsque c’est nécessaire, se tourner vers les brocantes et lieux qui donne une seconde vie aux choses, se contenter du nécessaire… Le but? une paix intérieur, une liberté, un esprit « libre ». Alors que penser de ce mouvement? à suivre? 

On retrouve des notions de minimalisme dans les enseignements bibliques. 

La Bible nous parle du contentement, et condamne l’amour de l’argent et l’appât du gain.

Que votre conduite ne soit pas guidée par l’amour de l’argent. Contentez-vous de ce que vous avez présentement. Car Dieu lui-même a dit: Je ne te laisserai pas: non, je ne t’abandonnerai jamais.

Hébreux 13:5

Aucun serviteur ne peut être en même temps au service de deux maîtres. En effet, ou bien il détestera l’un et aimera l’autre; ou bien il sera dévoué au premier et méprisera le second. Vous ne pouvez pas servir en même temps Dieu et l’Argent.

Luc 16:13-14

Personnellement je ne pourrai pas vivre dans un environnement froid et dépourvu de toute chaleur avec seulement des objets absolument nécessaire et rien d’autre. J’aime m’entourer de produits familiers qui racontent une histoire (un bon souvenir, un voyage, un être cher), de mes livres chéris, d’une belle déco… Cependant j’essaie de ne jamais trop m’encombrer, de ne pas succomber au dernier produit « it’ », d’acheter intelligemment, et de faire régulièrement des tris pour renouveler l’énergie de mon environnement (mouvement, nettoyage, nouveauté).

A vous de trouver « votre » minimalisme afin de ne pas amasser de trésors sur cette terre (même si l’on a le droit de profiter des bénédictions de notre Père) mais plutôt de se préoccuper de celles dans le ciel 😉 

Zoom sur Marie Kondo:

Vous n’êtes probablement pas passé à côté de l’effet « Marie Kondo » qui c’est rendu populaire ces dernières années avec la parution de son livre « La magie du rangement » avec plus de 2,5 Millions d’exemplaires vendus.

Je fais partie des lectrices de ce livre qui portes une méthode « révolutionnaire » pour améliorer son quotidien, voir changer sa vie en mettant simplement de l’ordre dans son intérieur. 

La Méthode en quelques mots:

  1. Trier et  jeter
  2. En une seule fois 
  3. Par catégories d’objets 

Pour savoir si l’on garde ou pas, une question: Cet objet me met-il en joie ou pas ? 

Mon Avis sur cette méthode: Comme je vous ai raconté dans un autre article, notre « rituel demi-saisonnier » était vraiment similaire, je ne suis donc reconnu dans beaucoup de conseils que j’applique déjà, j’ai trouvé la lecture agréable mais pas révolutionnaire. Cependant comme beaucoup d’objets me mettent « en joie » et que j’ai (beaucoup!) de centres d’intérêts j’ai toujours beaucoup de choses… je pense que si vous veniez chez moi: « minimaliste » ne serai pas le premier mot auquel vous penseriez. Je me suis retrouvée dans ce coté organisé et ordonné , je suis naturellement comme cela, mais je me suis moins reconnu dans le fait de se délester de beaucoup de choses (j’aime avoir des choses inutiles mais que j’aime -et j’aime beaucoup ça doit être ça le problème-), ainsi que dans le fait de personnifier les objets comme s’il étaient vivant. Cependant ses conseils sont pleins de bon sens et aideront les fans d’organisation ou ceux dépourvu de ce talent. 

Pour conclure, ma vision personnel du Minimalisme est de l’adapter à sa personnalité: light ou plus extrême, à faire un bilan fréquemment, se délester du superflu, faire le ménage dans sa vie, s’organiser et tout cela à pour but de se simplifier (et s’alléger) la vie.

1 comment on “Le Minimalisme – Zoom sur Marie Kondo”

  1. Hello Andrea,
    Bravo pour cette série estivale : je suis complètement d’accord sur le fait que l’été est un bon moment pour faire le point. Je travaille également donc la rentrée n’a plus la même signifaction, mais mon anniversaire est début septembre donc ça reste une date clé ^^
    J’ai fait de mon côté un point « mi-année » des objectifs que je m’étais fixée pour 2018. Ensuite, même si comme toi je faisais déjà du désencombrement, je me suis lancée dans le challenge du rangement KonMari. Je n’ai pas jeté (ou donné) tant de choses que ça, mais en appliquant son principe de rangement à la verticale on arrive a ranger + intelligemment et à mieux voir tous ces objets qui nous mettent en joie.
    Bonne continuation 🙂

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *